Il testo della Cache-cache

Chtriky

pochette album Cache-cache
Vista su itunes

Data di rilascio : 01/06/2006

Durata : 0:03:27

Stile : Musiques du monde



sonnerie téléphone portable pour Cache-cache

1,2,3, feu, ayé !
Papa commence à chercher
Où tu t’es cache-caché
Quand j’avais les yeux fermés
Si tu m’entends je te préviens
Je suis l’roi des trouveurs de nains
Et le plus féroce chatouilleur de gamins
Où qu’ tu sois p’tit titi
Gros minet va t’ coincer
Debout dans la penderie
J’ vois tes pieds dépasser
Sacrebleu ! ce n’est pas toi dans l’ placard
Bonjour monsieur non non
Ne vous dérangez pas
J’ai dû rêver c’est rien
J’entends remuer sous le lit
Mais là c’est l’ chat qui s’ fait du bien
Avec le marsupilami
Allez, on arrête de jouer
J’ suis un tantinet secoué
J’ai trouvé l’amant d’ maman
Tout seul dans le placard
J’ai fouillé les rideaux
Derrière et dans l’ frigo
T’es pas non plus planqué
Dans l’ gourbi sous l’évier
Où est ce que t’as pu passer
J’ai presque tout déplacé
Sors de ta cachette, c’est bon t’as gagné
1,2,3, j’ai pigé
J’ descends chez la voisine
Ça sent les crêpes à plein nez
T’ as du rencontrer capucine
Elle t’a alpagué pour goûter
Quand j’ comptais sur le canapé
T’aurais pu prévenir
Car j’ai failli m’inquiéter
A bon mais comment ça
L’ gamin n’est pas chez vous
Vous êtes bien sûr de ça
Non il n’est pas chez vous ?
Bon, ben j’ vais voir chez l’épicier
Si vous voyez ma femme monter
Dites-lui simplement
Que son ami l’attend
ô vertige de l’escalier
Plus je descends
Et plus je me sens m’éloigner
ô vertige des pas pressés
Plus j’avance

Et plus je te sens m’échapper
1,2,3, sans déconner
Aucun pékin n’ t’as vu
Tu n’as pas pu t’évaporer
J’pousse un peu plus haut
Sur l’av’nue
Le square est vide
Comme un cim’tière
Putain d’image de fait-divers
J’commence à broyer
Des idées noires par paquet
Des feux des passages cloutés
Je cours éperdu dans la rue
Je perds pied, j’ai les yeux trempés
Je t’ai perdu, je suis perdu
Hé vous bon dieu ! bon diable ! horribles !
Qu’est ce que j’ vous dois
Pour payer un truc si terrible ?
Le fleuve a des reflets étranges
L’écume noire et mon désespoir
Se mélangent
Ô fleuve tes allures de gange
Émeuvent le cœur d’un père
Qui a perdu son ange
1,2,3, s.m.s
Message de ma gonzesse
Je suis rentrée mais tu dormais
Affalé sur le canapé
J’ sais pas c’ que t’as encore fumé,
J’ai pris l’ gamin, j’ vais chez ma mère
Aujourd’hui tu sais
C’était mon anniversaire
Oui tu l’as oublié
Comme celui d’ lan dernier
Ou comme celui d’ l’année d’avant
Ou tout comme tous les précédents
J’en ai ma claque, j’en ai soupé
M’attends plus pour dîner
Ni pour p’tit déjeuner
Et s’il te reste un peu
De cerveau sous les ch’veux
Si ton nombril
N’a pas déjà tout remplacé
Va donc voir dans l’ placard
J’ai laissé un connard
Entre vous deux c’est sûr
ça va bien accrocher
Allez salut !

Altri brani di Chtriky